ModeTous les articles

Margareth&Moi ouvre une boutique à Arles dans un atelier de l’hôtel de Luppé

A partir du samedi 3 Juillet 2021 la griffe Margareth&Moi prend ses quartiers d’été à Arles, dans un atelier de l’Hôtel de Luppé 5, rue des Arènes

L’ouverture d’une boutique à Arles

Arles est devenu depuis de longues années le lieu de villégiature préféré du créateur, une ville que lui a fait découvrir sa femme, arlésienne de naissance.
Il apprécie tout particulièrement l’atmosphère artistique de la ville : la ville de la photographie mais aussi celle qui a renoué avec la Haute-Couture depuis 2017 avec les défilés de prestigieuses marques de mode.
Sensible à la lumière du sud, Gildas Pennec a déjà réalisé plusieurs séances photos pour ses collections de prêt-à-porter dans la région. En marge des expositions des Rencontres de la photographie Arles 2021, vous pourrez donc découvrir la collection été 2021 de Margareth&Moi dans un lieu emblématique de la ville d’Arles pour sa nouvelle boutique : l’Hôtel de Luppé.

Le Palais de Luppé

L’hôtel particulier de Luppé et ses dépendances, l’atelier de Gaston de Luppé sont inscrits aux Monuments historiques de la ville d’Arles depuis 2019. Cet été, les descendants de Gaston de Luppé vont faire revivre ce lieu estampillé beaux-arts, pour faire découvrir au public les oeuvres de leur aieul.
Et c’est donc dans un des ateliers de cet édifice, qui accueillera artistes et créateurs que Gildas Pennec a choisi d’implanter sa boutique pour l’été 2021.

La boutique

L’entrée de l’atelier est situé sur une petite place ombragée. D’une surface de 30 m2, au sol en tomettes, le lieu bénéficie d’un éclairage naturel grâce à sa large porte vitrée en fer forgé.
La boutique accueillera la collection de l’été 2021 du créateur dès le mois de juillet.

La collection Margareth&moi été 2021


La collection pour l’été 21 voyage dans un pays inconnu où le bleu des Touaregs se confronte à l’exotisme des plumes blanches des chemises portées avec un imprimé paréo éclatant de soleil. Plus loin la silhouette blanche encore, d’un jeune officier serré dans sa veste étroite, boutonnée, les mains cachées dans les poches de son pantalon baggy contemple cette femme dans sa longue robe bleu nuit fendue et ceinturée d’organza.
Quelques vêtements coupés dans un taffetas technique bleu et orange, claquent comme les voiles qui vont se gonfler, dans l’attente de la prochaine brise.

Margareth&Moi collection été 21

Photos : Michal Novak pour Margareth&Moi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page